Bouarfa pavoisé pour la fête nationale, Hassan II et ke futur Mohamed VI