Excel

mise en forme conditionnelle (MFC)

 

généralités

 La mise en forme conditionnelle (MFC) permet de formater une formule en fonction du contenu d'une cellule, qu'il s'agisse d'un contenu numérique, chaîne de caractères ou logique (vrai/faux).

La MFC est donc un outil de mise en relief des données, utile dans tous les domaines.

Excel 2007 et 2010 comportent un certain nombre de MFC prédéfinies repérées par une grande icône dans l'image de droite. Ces boutons font partie du groupe Style de l'onglet Accueil.

Il est également possible de réaliser une MFC personnalisée suivant un grand nombre de critères en cliquant sur le bouton Nouvelle règle...

Le bouton Effacer les règles... permet d'effacer les règles de MFC présentes dans les cellules sélectionnées, ou dans l'ensemble de la feuille.

Gérer les règles... permet de modifier les règles de MFC existant dans une feuille de calcul, d'enlever une règle ou d'en rajouter.

Bien entendu, il est nécessaire de sélectionner la cellule ou la plage de cellule concernée avant de lui appliquer une MFC. Il peut être intéressant de nommer la plage de cellule.

Par rapport à Excel 2007, Excel 2010 a apporté de nouveaux graphismes de MFC prédéfinie et la possibilité de se référer à une feuille différente de la feuille de calcul active.

mises en forme conditionnelles prédéfinies

Les mise en formes conditionnelles prédéfinies sont appliquées après avoir rempli une boîte de dialogue de ce type. Il suffit de préciser la ou les valeurs choisies et la mise en forme désirée.

Dans l'exemple de droite, on a choisi les dix valeurs les plus élevées d'un tableau. Elles sont mises en valeur par un texte rouge foncé sur un fond rouge clair. D'autres choix sont possibles bien entendu.

Les mises en forme conditionnelles prédéfinies sont rapides à appliquer et comportent les choix suivants :

Règles de mise en surbrillance des cellules :
Cette première catégorie de mises en forme conditionnelles permet de mettre en évidence des cellules en comparant leur contenu à des valeurs particulières choisies.

Dans l'exemple de droite, on a choisi de mettre en relief les cellules dont le contenu est supérieur à 500.
note : dans les images de droite, le tableau n'est pas montré entièrement.

Règles des valeurs plus/moins élevées
:
Cette catégorie de mises en forme conditionnelles permet de mettre en relief des cellules en les situant par rapport à l'ensemble des valeurs de la plage de cellules sélectionnée.

L'exemple de droite montre un tableau dans lequel les cellules contenant des valeurs supérieures à la moyenne arithmétique (calculée automatiquement) ont été colorées en vert
Barre de données :
Cette catégorie de mises en forme conditionnelles affecte à chaque cellule une barre de couleur proportionnelle à la valeur contenue dans la cellule.

L'exemple de droite montre un tableau dans lequel chaque cellule comporte une barre bleue dépendant de la valeur numérique contenue dans la cellule.

Nuances de couleurs
:
Ces MFC permettent des visualiser les données grâce à des dégradés de couleurs en fonction de la distribution des valeurs à l'intérieur de la plage de cellules sélectionnée.

À droite, un tableau comportant des nuances de couleur. Les valeurs supérieures à la moyenne ont un fond vert plus ou moins foncé, plus foncé pour les valeurs les plus élevées. Les valeurs faibles ont un fond plus ou moins rouge, plus foncé pour les valeurs les plus faibles.

Jeux d'icônes
:
Cette dernière catégorie de MFC affecte à chaque cellule une icône significative indiquant comment se situe la valeur de chaque cellule par rapport à l'ensemble des valeurs de la plage.

L'exemple de droite montre des valeurs affectées d'une icône différente suivant que la valeur est forte, faible ou proche de la moyenne.

mises en forme conditionnelles personnalisées


Pour obtenir une mise en forme conditionnelle personnalisée, choisir Mise en forme conditionnelle + Nouvelle règle.
La boîte de dialogue ci-dessous apparaît :


La partie haute de la boîte de dialogue comporte les différents types de règles pouvant être appliquées.
La partie basse présente les possibilité de formatage possibles en fonction du type de règle choisi. Cette partie s'adapte à chaque type de règle déterminé.

Mettre en forme toutes les cellules d'près leur valeur. Ici, la règle va attribuer à chaque cellule de la plage sélectionnée une mise ne forme en fonction de la valeur de la cellule. Contrairement à ce qui se passe avec les autres types de MFC, quelle que soit la valeur , une mise ne forme sera appliquée. Elle changera en fonction de cette valeur.

Appliquer une mise en forme uniquement aux cellules qui contiennent met en forme uniquement certaines cellules, celles qui contiennent une valeur précisée, une date, un texte spécifique, un contenu vide, une erreur etc...

Appliquer une mise en forme uniquement aux valeurs rangées parmi les premières ou les dernières valeurs met en forme uniquement les cellules qui contiennent des valeurs extrêmes. Le nombre de cellules à mettre en valeur peut être précisé.

Applique une mise en forme uniquement aux valeurs au-dessus ou en-dessous de la moyenne met en forme les cellules en fonction de leur position par rapport à la moyenne. Cette règle permet de faire intervenir les écarts-types.

Appliquer une mise ne forme uniquement aux valeurs uniques ou aux doublons met en relief les cellules contenant des doublons, ou, au contraire, des valeurs uniques.

Utiliser une formule pour déterminer pour quelles cellules le format sera appliquée donne une mise en forme en fonction du résultat d'une formule. Selon que le résultat sera la valeur logique VRAI ou FAUX, la mise ne forme sera appliquée ou non.
   
mises en forme conditionnelles personnalisées se référant à une ou plusieurs autres cellules

Toutes les MFC présentées ci-dessus s'appliquent à une ou plusieurs cellule en fonction du contenu de cette/ces cellules.

Il est souvent utile d'appliquer une MFC déterminée en fonction du contenu d'une autre cellule. Ceci implique de se servir d'une formule.

C'est l'exemple de la feuille de calcul ci-dessous :
Dans cette exemple, quatre MFC ont été appliquée aux moyennes d'un groupe d'élève.
La deuxième colonne (Moyenne) est une MFC prédéfinie déterminée en fonction de la note moyenne (10).
La troisième colonne (Moyenne)est une MFC prédéfinie appliquée en fonction de la moyenne des notes.
Les quatrième et cinquième colonnes comporte une MFC déterminée en fonction des notes contenues dans la deuxième colonne. C'est le cas qui nous intéresse ici.
Dans la cinquième colonne, les cellules sont colorées en vert (note supérieur ou égale à 10) ou en rouge (note inférieure à 10).
Dans la sixième colonne, les notes inférieures à 8 sont repérées par un fond bleu.


Détaillons ce qui se passe pour la quatrième colonne (notes supérieures ou inférieures à 10).
Une cellule a été sélectionnée, on lui a appliquée la formule =B10<10 qui affecte un fond rouge à la cellule quand son résultat est VRAI (les notes des élèves sont situées en colonne B).
On a ajouté à la même cellule une deuxième règle en sélectionnant la cellule puis en choisissant : Mise en en forme conditionnelle + Gérer les règles + Nouvelle règle. Cette fois la formule est =B>=10 et le fond de la cellule est vert quand le résultat est VRAI.
Ces MFC ont ensuite été étendues aux autres cellules par la poignée de recopie de la cellule.
Attention, pour recopier une MFC, il est nécessaire que la cellule d'origine contienne une formule dénuée de références absolues (du type $B$10).